Commençons par les mauvaises nouvelles “obstacles”

(Ne parlons pas de mauvaises nouvelles, quand on crée son entreprise, il faut PO-SI-TI-VER !)

Les premiers jours ont été un peu rudes, et on ne parle pas des grosses chaleurs ;-)

Côté logistique : La Poste confirme ne pas pouvoir offrir le service d’enlèvement et de livraison que nous espérions. Même retour des transporteurs qui nous proposent soit des prestations hors de prix, soit pas de prestation du tout !!! En effet, vu notre problématique de multipoints vers multipoints,  les transporteurs n’ont pas pu nous accompagner sur l’enlèvement et la livraison à domicile (pourtant le marché du CtoC est florissant en France).

La désillusion est grande car nous devons même oublier tout espoir de compter la Poste comme partenaire sur KidiTroc et surtout nous abandonnons (pour l’instant !!!) la possibilité d’une livraison à domicile…. Du coup, la plate-forme KidiTroc.com s’appuiera sur un partenaire clé : Mondial Relay. Cette filliale des 3 Suisses offre une vraie solution CtoC, et une excellente couverture nationale via 4 300 Point Relais®. Ainsi, prêt de leur domicile, sur la route de leur travail ou prêt de leur travail, nos membres seront certains de trouver un relais à proximité pour déposer ou retirer leurs packs de vêtements enfant. De plus, les jours et horaires d’ouverture offrent une grande flexibilité.

En creusant la question “transport” on découvre le service envoimoinscher.com. On aime bien l’idée. Ce ne sera pas notre partenaire mais nous allons les suivre de près sur ces prochains mois.

Écueil suivant : les premières réponses tombent pour les prêts bancaires. Entre réponses évasives et alambiquées (“On va vous suivre mais seulement si… et si …etc…”) ou simplement négatives, on prend un petit coup au moral notre mal en patience (positif on a dit !!). Heureusement, bien vite compensé.

 

Développe, développe petit cheval *

Notre pur sang du développement se met à l’oeuvre et commence à tomber les pages de code plus vite que Jolly Jumper (bon, j’arrête là les références équestres). Aidé de notre web designer, le site web se met en place. On remercie au passage Pencil. Un  logiciel de maquettage gratuit et bien pratique qui nous a aidé pour transposer le cahier des charges en maquettes.

* En hommage à cette comptine d’enfant

 

Sun Is Shining

Petit break d’une semaine entre soleil, piscine  et…  laptops (avec un développeur et un graphiste sur le pont, il fallait qu’on soit réactif).

 

Back dans les bacs

Comme Christian, on revient avec un esprit de winner. Nos cartouches en bandoulière, les stylos chargés,  l’écriture des contenus s’enchaîne (ceux qui n’ont jamais tenu un stylo plume ne comprendront pas cette phrase). Les procédures, la FAQ, les conditions générales de vente, les emails transactionnels, tout y passe.

 

Mais août sont-ils ?

Du côté des fournisseurs (notamment des banques) nous avons gardé la pression afin d’obtenir des offres pour les prêts bancaires, les comptes pro, TPE Virtuel, les contrats de vente à distance, etc…. Comme indiqué auparavant le mois d’août n’est pas idéal pour obtenir des informations. Beaucoup de temps  perdu là-dessus mais les solutions se dessinent. On pense avoir trouvé nos partenaires. Reste à signer.

Un fournisseur a tout de même répondu présent pendant toute la période estivale : ADCOM, notre référenceur. Nous avons tenu à être accompagné dès la rédaction du cahier des charges et le montage des premières maquettes afin de gagner du temps et s’assurer une présence optimale au lancement du site.

Merci à eux pour leurs conseils et leur réactivité ;-)

 

Et les aides dans tout ça ?

Du côté des aides à la création, notre dossier suscite toujours beaucoup d’intérêt et pourrait même rentrer dans le cadre d’un prêt d’honneur invitation. Cette aide supplémentaire nous permettrait de multiplier par 3 notre prêt d’honneur… Pas mal, non ? Nous préparons donc une petite note présentant le caractère innovant de notre projet (marché du CtoC, mode de consommation, principe de pack, …) et remettons notre dossier entre les mains expertes du réseau France Initiatives. 

Pour l’instant, nous croisons les doigts. Nous en saurons plus dans les semaines à venir. (Ben oui, forcément, c’était le mois d’août :) ) Une chose est sure, septembre sera pour nous un mois décisif dans la mise en oeuvre de KidiTroc et s’annonce riche en rebondissements.

Bref, même si de notre côté, cette année, l’été fut particulièrement studieux, septembre est comme chaque année, le mois de la Rentrée. 

Alors, bonne rentrée à tous…petits et grands !